Egonométrie

(ou une autre métrique du monde)

Parmi les multiples projections usuelles, l'axonométrie conserve l'impression de volume des objets au détriment de leur distances à l'observateur. 

En 1998, Laurent Letourmy crée une "égonométrie", projection qui conserve l'organisation spatiale, l’azimut des choses autour de son observateur au détriment de leur forme. Aux abords de l'horizon, il s'agit d'une projection quasi circulaire, s'apparentant à la perspective sphérique.

Codé, il s'agit d'un algorithme de projection immersif complet dessinant les horizons des modèles numériques de terrain. Le code informatique est rédigé en LISP puis en JAVA au sein de la Chaire de paysage de l'UNESCO et du Groupe de recherche en CAO de l'Université de Montréal.

Le résultat est une cartographie en temps réel exprimant la forme des théories "du défilement" ( les lignes de contours du relief) ainsi que la position et l'ampleurs des objets qui sont présents.

Publiée sur le WEB - un exploit à l'époque ! - l'outil s'apparente à une imagerie radar : une représentation complète par projection de type stéréographique 360° x 360°... comme d'une image radar à 720° affranchie de tout dogmes d'une perspective euclidienne. L'espace est complet, la l'horizon est circulaire, nouveau paradigme, le nombre d'image créé est infini, démarrage d'une catharsis.

all rights reserved for Laurent Letourmy - atelier@laurentletourmy.com